japan, doctor

Consultation pour des soins médicaux au Japon : fonctionnement et conseils

Dans le cadre de vos études au Japon, que ce soit en visa étudiant ou un visa vacance/travail, vous serez peut-être amené à devoir consulter un établissement pour recevoir des soins médicaux au Japon. Voici donc un article vous permettant d’y voir un peu plus clair sur le sujet.

 

 

Consultation dans un établissement pour des soins médicaux au Japon

 

 

 

Qu’il s’agisse d’une simple consultation chez un médecin pour un rhume ou la nécessité de voir un spécialiste, les paragraphes suivant vous permettront d’y voir plus clair dans le cadre d’une consultation pour vos soins médicaux au Japon.

 

 

Les établissements médicaux au Japon

 

 

En dehors des nombreux spécialistes comme les dermatologues ou dentistes, il existe deux grands types d’institutions médicales au Japon : les cliniques (« shinryoujo / 診療所 » ou « kurinikku / クリニック»), et les hôpitaux (byouin / 病院).

Les cliniques au Japon :
Lorsque vous vous sentez malade, les cliniques locales sont le premier endroit à visiter. Ces cliniques fournissent aux patients des soins primaires, après les avoir ausculté. Il existe différents types de cliniques au Japon, comme les cliniques qui sont dirigés par un seul médecin, ou d’autres qui acceptent les hospitalisations. Les cliniques sont appelés « kurinikku » (ce qui signifie que la clinique) ou « shinryoujo » (ce qui signifie « le cabinet du médecin »).
En ce qui concerne les horaires, la plupart des cliniques sont ouvertes en semaine, avec chacune des horaires d’ouvertures qui leurs sont propres, avec généralement une pause déjeuner entre les consultations du matin et de l’après-midi. De nombreuses cliniques sont ouvertes le samedi matin, mais fermé l’après-midi. Le dimanche et les jours fériés la plupart des cliniques sont fermées toute la journée.

 

soins-medicaux-au-japon-clinique

 

 

 

Les hôpitaux au Japon :
Les hôpitaux offrent des traitements médicaux pour les patients externes et/ou nécessitant une hospitalisation. Certains d’entre eux ont également des services d’urgence et peuvent exécuter différents tests et des soins médicaux. Parfois, les grands hôpitaux et ceux spécialisés comme « The University of Tokyo Hospital » exigent des patients de prendre rendez-vous avant de venir ainsi qu’une prescription médicale du médecin.
Pour les horaires de consultation, notez ici que celles des grands hôpitaux varient et peuvent être différents selon les services de traitement. Assurez-vous donc de vérifier au préalable si ces derniers sont ouverts avant de faire une visite.

En général, le processus, lorsque vous tombez malade ou que vous avez un problème, est de d’abord aller voir un médecin dans une clinique (l’équivalent d’un cabinet à la française donc). Puis, si votre médecin le décide, vous serez redirigé vers un hôpital.

Comme il est parfois difficile de trouver un établissement médical francophone ou anglophone au Japon, l’Ambassade de France recense une liste de notoriété médicale avec des médecins et spécialistes parlant Français ou Anglais.
Si vous habitez la ville de Tokyo ou ses environ, il existe un site très pratique vous permettant de trouver le médecin ou spécialiste de votre choix en fonction de votre situation géographique, le Tokyo Metropolitan Medical Institution Information . Sur ce site, il est même possible de choisir un praticien en fonction de la langue parlé, ce qui peut s’avérer très pratique pour pouvoir expliquer ses symptômes, lorsque l’on ne parle pas Japonais.

 

 

soins-medicaux-au-japon-hopital

 

 

 

Déroulement d’une consultation dans une clinique ou un hôpital

 

 

Que ce soit dans le cas d’une consultation dans une clinique ou dans un hôpital pour vos soins médicaux au Japon, nous vous préconisons dans un premier temps de vous renseigner sur les jours d’ouvertures de la clinique ou l’hôpital dans lequel vous souhaitez vous rendre, ainsi que de vérifier si une prise de rendez-vous est nécessaire ou pas avant consultation.
Une fois cela fait, n’oubliez pas, le jour de votre consultation, de vous munir de votre carte d’assurance maladie japonaise  si vous y avez souscrit (vous bénéficierait alors d’une prise en charge à 70% des frais de santé générés, les 30% restant étant à votre charge). Si vous avez souscrit à une assurance privée, prenez avec vous les papiers correspondants. Ces points sont importants car, si vous n’avez pas d’assurance, il vous sera demandé de payer le montant total des frais engendrés et cela peut s’avérer coûter très cher.
N’oubliez pas aussi de préparer de l’argent en espèce car la plupart des établissements médicaux n’acceptent pas le paiement par carte bancaire.

Lors de votre arrivée à l’établissement, présentez-vous à la réception et la réceptionniste vous demandera si vous êtes nouveau ou pas. Pensez à lui précisez si vous bénéficiez de l’assurance maladie japonaise ou d’une autre assurance privée.
Dans le cas où vous êtes un nouveau patient, il vous sera demandé de remplir un formulaire d’inscription (souvent il est proposé en anglais, si ce n’est pas le cas et que vous ne lisez pas le Japonais, précisez le à la réceptionniste).
Ensuite, en fonction de la grandeur de l’établissement, il vous sera peut-être remis un coupon avec un numéro de passage et il vous sera demandé de patienter dans la salle d’attente, le temps d’être appelé ou que votre numéro s’affiche sur un écran.

Dans le cas d’une clinique, vous serez appelé pour vous faire ausculter par le médecin. Si il s’agit d’une visite à l’hôpital, après avoir patienté, il vous sera demandé de rejoindre le département concerné en fonction de votre problème.

Une fois ausculté par le médecin ou les soins effectués ou radios, dans le cas d’une visite dans un hôpital, il vous sera demandé de retourner dans la salle d’attente afin que l’on vous appelle pour pouvoir régler la facture. Lors du paiement de cette dernière, si besoin, la réceptionniste vous remettra une ordonnance pour pouvoir aller chercher vos médicaments dans une pharmacie japonaise.
Vous aurez également droit à une belle carte de membre, afin de vous retrouver dans les dossiers de l’établissements lors d’une prochaine consultation.

 

 

 

Soins médicaux au Japon : où acheter des médicaments

 

 

Après avoir consulté un médecin, il est possible que ce dernier vous ait fourni une ordonnance pour des médicaments. Dans ce cas, il vous sera possible de vous rendre dans plusieurs types d’endroits différents.

 

 

Les pharmacies :
Vous pouvez acheter vos médicaments avec votre prescription dans une pharmacie en ville.
Si c’est la première fois que vous vous rendez dans une pharmacie, il vous sera demandé de remplir un formulaire pour vous enregistrer dans leurs dossiers, ce qui leur permettra par la suite de savoir quels médicaments vous ont été prescrit dans le passé.
Après avoir été cherché les médicaments, le pharmacien vont expliquera comment le prendre (ce moment peut s’avérer compliqué si le pharmacien ne parle pas Anglais ou Français et que vous ne parlez pas Japonais. Dans ce cas, nous vous conseillons de venir accompagné ou de trouver un établissement avec des pharmaciens parlant au moins la langue de Shakespeare). Vous remarquerez qu’au Japon, un nombre exact de médicaments vous sera fourni, pour une période donnée. C’est à dire que vous ne vous retrouverez jamais avec un surplus de médicaments dans des boites.
Si vous avez souscrit à l’assurance maladie Japonaise, le coût des médicaments sera couvert à 70% et vous ne paierez que 30% du total des frais.

 

 

soins-medicaux-au-japon-pharmacie

 

 

 

Les Drugstores :
Ces magasins spécialisés disposent aussi de médicaments pour vos soins médicaux au Japon. Vous pourrez aussi y trouver quelques médicaments pour des simples maladies comme le rhume ou encore des maux de tête. Les drugstores disposent aussi d’autres produits nécessaires en cas de blessures comme des antiseptiques ou des sparadraps.
A la différence des pharmacies qui sont généralement ouvertes jusqu’à 18h ou 19h, les drugstores sont ouvert beaucoup plus tard. Notez cependant que, même si certains drugstores peuvent vous fournir l’intégralité des médicaments prescrits par votre médecin, ces derniers ne seront pas couverts par votre assurance maladie japonaise.

 

 

soins-medicaux-au-japon-drugstore

 
En dehors de ces deux lieux pour acheter vos médicaments au Japon, il est aussi possible de trouver quelques références de médicaments dans des konbini (« コンビニ » supérettes japonaises, comme le 7/11 ou le Family Mart). Cependant, ces derniers ne fournissent pas de médicaments contre la fièvre. Vous ne les trouverez qu’en pharmacie ou dans les drugstores.

 

Voila, nous espérons que vous y verrez désormais plus clair sur les soins médicaux au Japon et que cet article répondra à vos principales questions sur le sujet.
Sources :

 

http://www.fr.emb-japan.go.jp/consulaire/sante.html

http://www.ambafrance-jp.org/Liste-de-notoriete-medicale

 

 

Site Dokodemo: https://www.dokodemo.fr/
Facebook: https://www.facebook.com/dokodemo.japon/?fref=ts

Twitter: https://twitter.com/dokodemo_fr

Instagram: https://www.instagram.com/dokodemo_fr/

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.