Shichi-go-san, l’heure de fêter les enfants

Quand le 15 novembre approche à grands pas au Japon, il est l’heure de célébrer les enfants de 3, 5 et 7 ans, c’est Shichi-go-san. Découverte de cette célébration des petits.

 

Hina Matsuri en mars, Kodomo no Hi en mai et Shichi Go San en novembre, les enfants au Japon sont souvent à l’honneur puisque pas moins de trois fêtes leurs sont consacrées tout au long de l’année. Pendant vos études de japonais vous pourrez donc profiter de votre temps libre pour admirer au plus près ces célébrations.

 

7, 5, 3 – Shichi Go San

 

2ème

 

Dès que le 15 novembre approche au Japon, s’il l’on se rend dans les sanctuaires et autres temples, on va y voir des parents accompagnés de leurs petits bambins habillés en kimono des plus mignons. Là, ils prendront la pose … des poses, pour les photos souvenirs puisqu’ils sont à l’honneur. On célèbre ainsi les filles de 3 et 7 ans ainsi que les garçons de 5 ans.

 

Pourquoi une telle célébration et pourquoi ces âges ? Tout simplement parce qu’auparavant, les nourrissons qui naissaient n’avaient pas toujours de grandes chances de survivre. Alors, lorsqu’ils atteignaient ces âges symboliques on considérait qu’ils étaient sous la protection des divinités.

 

Pour certains les âges célébrés sont en rapport avec le fait que les chiffres impairs sont signe de chance alors que pour d’autres c’est tout simplement parce que c’était l’âge auxquels il fallait purifier les enfants.

 

Les célébrations du 15 novembre

 

https://www.flickr.com/photos/amirjina/

https://www.flickr.com/photos/amirjina/

 

Les célébrations se veulent simples et familiales. On habille les enfants dans de superbes kimono en fonction de leur âge. On leur offre un « Chitose-ame » (bonbon de mille an) et on prend des photos dans un studio professionnel. Ensuite, on va au sanctuaire ou au temple pour prier et assister à une cérémonie dédiée aux enfants. L’occasion, de prendre des photos en famille, souvent sur trois générations (grands-parents, parents et enfants).

 

Normalement, cette célébration se déroule le 15 novembre, mais étant donné que le jour change chaque année et que les Japonais travaillent en semaine, on considère qu’elle se déroule le week-end le plus proche du 15 novembre. Mais, en général, vous pouvez voir des Japonais le célébrer à partir du mois d’octobre.

 

Si vous voulez observer cette cérémonie, notamment à Tokyo, allez donc, en matinée, dans les sanctuaires ou temples tels que Meiji Jingu ou encore Senso-ji en week-end. Pensez à demander l’autorisation aux parents avant de prendre des photos des enfants.

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.